lundi 5 mars 2018

# Revue de Presse: Un additif au poil


Source: Conflit de Canard - "Le Canard enchaîné" Mercredi 14 février 2018 - page 5

Un additif au poil
L'info fait le tour de la planète ou presque. Des scientifiques japonais ont testé sur des souris une molécule miraculeuse pour faire repousser les cheveux. Une substance aux pouvoirs inattendus qu'ils sont allés dénicher dans les frites de McDonald's. En fait, un agent anti-moussant qui empêche l'huile bouillante d'éclabousser les cuistots. Comme cela a été raconté, les chercheurs de l'université de Yokohama ont plongé les germes folliculaires pileux dans un bain de diméthylpolysiloxane, le nom de l'anti-moussant, puis les ont inoculés à des souris imberbes, qui sont devenues velues en un rien de temps. Ce qui n'a pas été dit, c'est que le diméthylpolysiloxane est un additif dont usent non seulement les chaines de fast-food, pour leurs nuggets et leurs frites mais aussi l'industrie agroalimentaire. L'occasion pour le "Canard" d'explorer toutes les facettes du E900, son nom de code dans la nomenclature européenne des additifs. Car cette auxiliaire technologique tout ce qu'il y a de plus synthétique est aussi utilisé comme émulsifiant, conservateur et édulcorant intense. Chaque année, on en fabrique et on en importe en France des dizaines de milliers de tonnes. Le E900 se retrouve, pêle-mêle, dans tout un tas de produits. Des boissons énergisantes, des sodas, des pâtes à beignet ou à nem, les sauces de certains plats cuisinés à base de poisson ou de viande, des pâtés de tête industriels, des salades toutes prêtes, des bonbons gélifiés, des confitures, des gelées et des marmelades vendues en supermarchés.
Pour la petite histoire, le diméthylpolysiloxane, interdit dans les rayons bio, n'a pas encore été évalué par l'EFSA. Le gendarme européen de nos assiettes est en train de repasser à la moulinette les 350 additifs autorisés dans l'UE, pour s'assurer, au regard des dernières découvertes scientifiques, qu'ils ne sont pas dangereux quand on les avale.
Le plus polant est le diméthylpolysiloxane est aussi une nanoparticule. Vous savez, ces micro-matériaux qui, grâce à leur taille lilliputienne – 500 000 fois moins gros qu'un cheveu -, possèdent des vertus magiques car ils échappent aux lois de la physique classique. Du genre allonger la durée de vie des tablettes de chocolat, éliminer les grumeaux ou fixer la couleur des saucisses industrielles...
Cette fois on comprend mieux pourquoi le E900 rend les souris hirsutes ! Ce que l'on maîtrise un poil moins, ce sont les effets des nanos sur la santé. Il y a de quoi se faire des cheveux... blancs.

[Bon appétit!]


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire